Service BIM Constantin : quand l’exception devient la règle

Technicien projeteur et économiste d’entreprise, notre collaborateur Vincent Gaillard est le référent de notre service BIM. Il répond à nos questions sur l’évolution technologique du métier et l’intégration de cette véritable révolution de la modélisation.

Pourquoi Constantin SA a-t-elle opté pour le BIM ?
Vincent Gaillard. Au sein de notre filiale COPRESSA, nous déployons une importante activité d’études techniques dans les différents aspects des installations sanitaires. Nos deux bureaux, situés à Plan-les Ouates et à Nyon, gèrent l’ensemble de nos projets, mais également d’un nombre grandissant de commandes externes confiées par des maîtres d’ouvrage, des maîtres d’œuvre voire des confrères. Il est naturel que nous nous soyons intéressés au BIM, qui devient l’outil de modélisation et de collaboration dominant dans le secteur de la construction.
Nos clients, en particulier les institutions, intègrent de plus en plus fréquemment le BIM dans leur cahier des charges. Nous répondons ainsi à leurs priorités et évoluons avec notre temps.

Le BIM est-il une partie intégrante de votre offre ?
REVIT, le logiciel pluridisciplinaire que nous utilisons, est une solution complexe qui couvre l’ensemble du cycle de vie du projet, depuis la phase conceptuelle à la visualisation et à l’analyse, jusqu’à la fabrication et à la construction. Après plusieurs années de formation, nous avons d’excellentes connaissances, ce qui nous permet de le proposer dans la plupart des cas.

Est-ce un élément déterminant lors des appels d’offres ?
C’est en effet une demande en forte progression, qui est amenée à se généraliser à moyen terme. Les avantages techniques et collaboratifs sont tels que l’ensemble des professionnels du bâtiment accueille favorablement la révolution BIM.

Quels avantages le BIM apporte-t-il à l’entreprise et ses clients ?
Le BIM est un outil fédérateur sur lequel les différentes disciplines d’architecture, d’ingénierie et de construction peuvent intervenir et interagir.
REVIT modélise en 3D avec une précision remarquable et automatise certaines fonctions. Pour les protagonistes techniques, c’est un gain de temps et une garantie de qualité inégalée à ce jour.
Pour ce qui est des clients, REVIT leur permet de bien visualiser et comprendre le projet, y compris à distance, grâce à une 3D très performante. Il facilite leurs prises de décision, l’analyse du rendement de l’ouvrage, et rationalise la maintenance et l’exploitation.

Au sein de l’entreprise, cela pose-t-il des problèmes de fracture technologique ?
Il est évident qu’avec l’avènement de l’industrie numérique, une mise à niveau régulière est incontournable. Mais, on peut comprendre que certains collaborateurs ressentent des difficultés à appréhender ce type de changement.

De manière générale, comment envisagez-vous l’avenir technologique chez Constantin ?
Il est étroitement lié à l’évolution de notre secteur d’activité. Si notre métier reste principalement manuel, l’assistance des nouveaux outils de conception et de gestion permet un tel gain d’efficacité, de communication et de coordination, qu’il est indispensable de les ajouter à notre chaîne de valeur. Grâce à ces technologies, à l’expérience et la cohésion de nos équipes, nous sommes assurés de fournir à nos clients une prestation globale de haut niveau, à des coûts compétitifs.